Mauritanie: alerte sur les enjeux environnementaux

Face à la dégradation alarmante, de notre environnement notamment marin et côtier, une synergie d’action se met en place au pays d’1 million de poètes( Mauritanie) en faveur d’une éducation environnementale durable .

Banc d’arguin/ crédit photo

Récemment l’ONG Biodivercités et le ministère de l’environnement et du Developpement durable ont organisé deux jours de rencontre dont le thème était:  » les acteurs de la mer, face aux enjeux environnementaux « . Un atelier tenu avec le soutien du PRCM(Programme Régional pour la Conservation de la nature), fondation Mava pour la nature, et la GIZ.

Cette synergie vise à dresser l’état des lieux de ce volet environnemental dont l’importance n’est plus à démontrer .  Mais pourtant menacé selon plusieurs presentations faites en marge de cette assise.

Parmi les facteurs expliquant cette triste réalité, on peut noter, le déclin des ressources halieutiques, perte massive de la Biodiversité, dégradation  paysages, changement climatique activité pétrolière ,gazière etc…

Les participants à cette réflexion ont émis des propositions pour la mise en place d’ un cadre adéquat, le respect des normes environnementales,suivi de l ‘impact environnemental ,interdiction des activités pétrolières gazière en période frais, dans le couloir de migration .

Dans le cadre de ce processus d’une durée de 3 ans, une plateforme servira de cadre de réflexion et de concertation pour une protection durable de nos zones marines et côtières .

 

 

 

 

Dar naim : Atelier de L’Association Promotion Femme Enfant(APFE) sur les dangers du travail des enfants

Du 6-7 décembre dernier, l’Association pour la Promotion de la Femme et de l’Enfant , a organisé un atelier de causerie au profit de 20 bénéficiaires habitant dans la commune de Dar naim sur les dangers du travail des enfants.

 

Causerie protection Enfants/ Crédit Photos Awa Seydou

Cette action en cours depuis 3 mois, s’inscrit dans le cadre d’un projet de 7 mois exécuté avec le soutien des ONG Save the Chidren, Actions.

Durant cette séance éducative, qui vise à sensibiliser les parents ainsi que « les tantes de quartier » sur les enjeux de cette thématique à travers un rappel de l’arsenal juridique mauritanien en la matière, il a été constaté que : « la pauvreté est un frein à la protection de l’enfant ». C’est peut être  pour palier à cette préoccupation   selon la Présidente Oumou Khayri Mint Youssouf, que  85 ont bénéficié de kits scolaires le 30 novembre dernier. Selon cette source, d’autres enfants seront insérés d’ici la fin du projet dans des ateliers mécaniques, menuiserie, coiffure, couture, plomberie.

Cette causerie consiste à  faire comprendre notamment les facteurs de vulnérabilité de l’enfant à travers une explication des normes juridiques notamment en langue nationale. Une façon de mieux privilégier la sensibilisation communautaire à la base a confié Hawa Djibril Ba, formatrice en Protection de l’Enfant. Les prochaines étapes de ce processus, seront marqués par  un plaidoyer sur l’Etat civil et un festival culturel dédié à la petite enfance.

Au total, depuis le début de ce projet, 5 coopératives féminines, 5 Groupements féminin(tantes de quartier), 3 Membres de l’APFE, 5 Associations de jeunes, entre autre ont été sensibilisés sur cette thématique.

Pour rappel, L’Association pour la Promotion de l ‘Femme et de l’Enfant (APFE) fait partie des 30 Associations ayant bénéficié de ce projet soumis au départ à un appel à proposition.

Awa Seydou Traoré

Blog Reines d’Afrique

 

 

 

 

La jeune Thiolito : un talent du foot feminin mauritanien

A 25 ans, Fatou Niang alias Thiolito, est une des très très rares footballeuses de la république islamique de Mauritanie.

Un pays où le ballon rond devient ces dernières année un sport féminin. Pourtant, il a fallu resister à bien de « préjugés  » pour qu’une professionnelle comme Thiolito exerce enfin dans les règles de l’art sa profession. Depuis, elle a conquis l’admiration du public.

Thiolito/photo AwaSeydou

Thiolito pratique le foot depuis 1999. Elle a fait ses premiers pas dans des club locaux (comme Nasr, El mina), avant d’aller au Sénégal où elle a joué plusieurs championnats et coupes nationales.

Dans sa jeune carrière, elle se souvient avoir été « tellement élue meilleure joueuse et buteuse ».

Jouer au foot au sein de l’espace « Les amies du foot » a été aussi une des étapes majeures de son parcours. Elle y a croisé d’autres amoureuses du sport roi, comme Lala, Médina, Selma, etc.

Détentrice d’une licence en management du sport, Thiolito s’active désormais au sein de l’association qui porte son nom : « Thiolito foot ».

Crédit photo/Thiolito

À travers cette structure, elle a organisé récemment un mini-tournoi au stade Aréna dans la commune de Basra. Une compétition qui s’est tenue grâce au soutien de l’ambassade de France qui a remis à Fatou Niang, alias Thiolito, le prix de l’Engagement Associatif 2018.

Un des projets de cette jeune joueuse est de créer un centre de foot pour former les filles de 8 à 12 ans. Une façon de passer le flambeau de cette discipline en pleine structuration sous la houlette de Oumou Kane, qui dirige le département foot feminin en Mauritanie.

Awa Seydou

Historique: la mauritanie à la CAN 2019

Ce 18 novembre 2018 est désormais une date historique. La Mauritanie à travers son équipe de foot « les Mourabitoun  » s’est qualifiée pour la 1er fois à la CAN (Coupé d Afrique des Nations 2019. Une competition qui se deroulera au Cameroun.

Foot /Crédit photo

Les Mourabitoun ont arraché leur qualifications(2-0) face au Botswana avec un soutien populaire sans précédent à mon avis. Un match tenu en présence du Chef de l ‘État Mauritanie  et sous le regard admiratif de la Nouvelle ministre de la Jeunesse et des Sports ,Djinda Ball. Un match tant commenté via le réseau social face book où l’équipe a fait vibrer tout un peuple durant cette semaine .

Comme si , cette victoire était presentie, certains n’hesitaient à prédire la qualification des moubitoun devenus « un vecteur d’unité ».

L’homme  du match est sans doute Ismael Diakité (avec son doublé sauveur). Rarement j’ai vu une telle mobilisation si populaire, si intense, si constante en faveur de ce sport. Une soif de victoire en foot manifestée dans une joie populaire dans les rues de Nouakchott ce soir. Mon fils m’a même dit qu’ il  a aperçu le président Mauritanien dans la foule à Basra(commune) , alors que ce dernier était sans doute encore au stade célébrant en pompe toute une équipe supportée à fond par ses fans.

Une belle soirée riche, en ambiance, en couleur, en émotion où les Mourabitoun ont été célébré comme des héros grâce à la magie du foot.