Pêche: réflexions autour des Points de débarquements Amenagés(PDA)

Pour donner au secteur de la pêche son boom économique, la Mauritanie  (ministere de la pêche ) et ses partenaires du BIT (Bureau International du Travail), et de l ‘Union Européenne(UE), se sont lancés dans la modernisation de ce secteur doté d’un « fort potentiel « .

Crédit photo Ce partenariat est en place depuis 1 an travers le projet Promo pêche d’une durée de 4 ans, qui vise offrir à ce domaine une meilleure croissance, une restructuration, et un travail décent à ses travailleurs. Pour ce faire, les Points de débarquement aménagés( PDA) sont « des outils clés » en terme d’infrastructures. Éléments de compréhension de ce projet à travers ce reportage tenu en marge d’un atelier du BIT et ses partenaires tenu le 12-13 novembre dernier à Nouakchott (Mauritanie).Pour rappel, la Mauritanie et l ‘Union Européenne ont eu 30ans de partenariat en 2017.

 

 

Mauritanie: une journée du volontariat français

Le 11 octobre dernier, j’ai pris part à  cette journée organisé par la plateforme de Solidarité Internationale  France volontaires, présente en Mauritanie depuis 1989.

Une occasion rare de découvrir différentes formes de volontariat : nationale et internationale autour de la thématique « S’ouvrir au monde ». Ce jour là, Manon et Aminata volontaires, respectivement de la GIZ et Caritas, ont pris la parole:

Mauritanie : lancement projet de renforcement du système social à l’insertion des enfants en situation difficiles a Dar naim

Le 10 octobre dernier, au sein de la mairie de Dar naim, l’Association pour la promotion de la Femme et de l’Enfant (APFE) en « étroite » collaboration avec l’Union Européenne, Save the Children et l’ONG Action a procédé lors d’un atelier au démarrage de ce projet de 7mois.

Lancement projet AFPE/crédit photo Awa Seydou

Cette action intitulée « Ensemble pour la protection des enfants », s’inscrit dans le cadre de « l’intérêt croissant que la société civile continue d’accorder pour les enfants qui représentent une composante vulnérable qui nécessite de plus en plus des actions de socialisation précoce et de suivi de proximité pour leur épanouissement et leur prise en charge sociale » a déclaré Oumou Khairy Youssouf Eymana, Présidente de L’Association pour la promotion de la femme et de l’enfant (APFE) .

D’après l’ONG APFE, l’objectif de cette démarche communautaire, consiste à :  « renforcer le taux d’accroissement de l’insertion des enfants dans les établissements scolaires, pour faciliter leur accès vers la réussite professionnelle d’une part et d’autre part . . . à procéder à l’augmentation significative du taux des enfants déscolarisés pour l’insertion dans les métiers ».

Durant ce projet 20 personnes entre autre, seront outillées à participer à la protection de l’enfance, à travers un  atelier de formation sur la protection et les dangers du travail des enfants, 100 enfants seront insérés dans les écoles fondamentales et dans les ateliers de formations. Par ailleurs, il est prévu, la tenue d’une journée de concertation  sur l’insertion des enfants dans les ateliers et d’un festival communautaire de base sur le travail des enfants.

Si la portée de ce projet a été saluée par l’assistance, sa pérennisation après la durée d’exécution « jugée courte » a été une source de préoccupation  face à l’immensité des besoins sociaux de base liée à ce volet thématique, dans cette zone enclavée et urbanisée à 45%.

Awa Seydou Traoré

Lettre à ma mère Nansa

C’est toujours avec émotion que je me rappelle de ce jour de 5 octobre, c’était un vendredi, où maman tu es partie à jamais à la suite d’une maladie en 2012.

Maman Nansa / crédit photo Awa Seydou

J’ai toujours du mal à parler de ton décès,pour me soulager, je parle de départ, espérant qu’un jour nos destins se croiseront encore à nouveau. Ce fut pour moi, une énorme chance d’avoir été ta fille, un infini merci pour tout ce que tu fis, pour moi, maman Nansa Doumbia.

Plus qu’une mère, tu a été une amie, une confidente, un guide, , un exemple.Oui, Gafou que je suis(comme tu me surnommais), est plus que reconnaissante envers toi pour toute la tendresse, tout l’amour, et la protection dont tu m’as donnés aux côtés de Papa Seydou que tu appelais toujours par son nom de famille de Traoré.

Six ans de départ, d’absence que j’ai dû mal à accepter des fois, quand je pense à toutes nos complicités, nos causeries de mère -file, à notre denier coup de file ce jour là. Oui, après 3 appels, on s’est dit au revoir jusqu’à demain,c’est ainsi quelques heures après, Papa m’annonça ton décès, inutile de dire que ce fût un choc: un séisme.Oui, même si vous m’avez toujours demander de garder le moral intact face aux circonstances, des fois je me perds, me rendant  compte que tu es partant …

Merci pour toutes les valeurs transmises, je ferai mon possible, pour les transmettre  à tes petits chéris: Adama, Ibrahima et Seydou.Je sais que tu allais être hyper contente de les voir mettre tant d’ambiance à la maison.

Bref , merci d’avoir partie de ma vie, maman, tu continues d’ inspirer ma vie. Je dirai à tes petits maris (pétifs fils) de perpétuer l’œuvre de la mère que vous avez été pour moi