Top 10 des conseils au président

Article : Top 10 des conseils au président
Étiquettes
4 novembre 2014

Top 10 des conseils au président

La révolution Burkinabé m’a inspiré ce billet qui se veut un cri de cœur pour une vraie gouvernance démocratique en Afrique.A mon avis, l’Afrique connaitra un réel essor avec les présidentes, oui ceci n’est pas à exclure même si les préjugés sont encore durs comme fer. Comme on dit « un rêve peut devenir réalité ». Vu que les hommes confisquent chaque fois le pouvoir, les présidentes opteront j’en suis sûre pour un mandat non révisable. Oui il faut que le style de gouvernance change au gondwana , il faut que nos dirigeants sachent une bonne fois pour toute que « les hommes partent, les institutions restent ». Voilà la principale leçon à retenir du soulèvement « Des Hommes intègres » contre celui qui a dirigé le Faso durant 27 ans.

J’ai l’impression que pour beaucoup de nos dirigeants font semblant d’oublier qu’il ya une fin à tout. Avec de tels raisonnement ils offrent en général un spectacle de désolation au peuple qui est la principale victime des soulèvements ou instabilité. Face  à ce constat, je propose un top 10 qui sera inclu dans l’article 37.

1 – Limitation du mandat présidentiel

Le 1er principe est celui de la limitation du mandat. Tout président doit savoir qu’il ya un début et une fin de mandant. Cette décision doit être irrévocable.

2 – Exigence de résultat

Il faut que l’électorat s’attend à la satisfaction de ses préoccupations ,  à savoir le développement sur tous les plans. Dans le cas contraire il optera pour un vote sanction ne laissant à place aucune place au communautarisme. C’est le résultat ou départ du pouvoir.

3 – Interdiction de familiariser le pouvoir

Oui comme vous le savez, beaucoup de présidents d’ici et d’ailleurs ont tendance à donner des pouvoirs injustifiés à leur parents ou procéder à des nominations fictives,arrangées On doit mettre fin à ceci en nommant les hommes qu’il faut à la place qu’il faut, pour des motifs précis, une durée précise et un résultat précis.

4 – Conseils à la 1er dame

Comme vous le savez, il est dit que » dernière tout grand homme se cache une grande dame », la donne ne va pas changer mais il faut l’améliorer en rappelant à certaines Fisrt Ladies que le pouvoir n’est pas « le champ de leurs grands mères » comme le rappelle un adage du Mali.

5- Préserver les bien publics

Il faut une séparation des biens à savoir quantifier ce qui est pour le peuple (public) et celui de la personne exerçant cette fonction, la gestion de ce bien précieux doit être diamétralement opposée afin d’éviter tout accaparement ou conflit d’intérêt

6- Il faut éviter d’imiter les autres présidents

Le pouvoir est sacré, il faut être là utilement et ne pas faire toujours comme les autres, chacun a son mouvement comme disent les Ivoiriens. Ce n’est pas par ce que l’autre a duré, que je dois faire pareil, la liste des exemples est longue…

7- Des raisons pour partir du pouvoir

Un président trop malade doit quitter son fauteuil volontairement (constater la vacance du pouvoir s’il vous plait!!! ), un autre impliqué dans des scandales financiers doit démissionner (sinon on aura un président commerçant), éviter la guerre de successions(sinon on aura un royaume etc…

8- Écouter la sagesse

On conseille aux présidents d’éviter de trop croire à la bonne parole de leur entourage qui profite souvent  des délices du pouvoir tant que le président fondateur est aux commandes. Il faut éviter l’ingérence d’un parti dans la gestion,en un mot les intérêts ne doivent pas primés comme l’illustre Poutine et Medvdev

9– L’armée dans les casernes

La grande muette peut protéger un pouvoir mais pas pour toujours comme le montre la révolution menée au pays des Bobodiouf et de Kadi jolie . Et puis même qui a dit que les militaires doivent toujours assurer la transition ? les Hommes intègres sont entrain d’opter pour le contraire. Une décision historique qui pourrait influencer d’autres pays africains.

10– Le pouvoir du peuple

Malgré une longévité au pouvoir, il ne faut jamais sous estimer la population car c’est elle qui vote pour élire un président. C’est à ce peuple de faire et défaire un président. Même s’il ya des hommes forts comme le disait Blaise Compaoré, des institutions fortes selon Barack Obama , je note qu’il ya des populations fortes comme viennent de le prouver les Burkinabès.

 

Partagez

Commentaires

Zak Le Messager
Répondre

Super top, j'adhère entièrement, surtout le point 1. Les présidents oubliant trop souvent qu'ils partiront un jour.

Traoré Awa
Répondre

la limitation du mandat doit être une exigence de tous les jours Zak Le Messager

eli
Répondre

Chère awa j'approuve ton top 10, presque un guide pratique pour nos dirigeants. Comme tu le dis peut être que les femmes au pouvoir pourraient nous épargner cette instabilité politique. Voici le lien de cet article où je rendais hommage à une présidente du malawi qui a montré l'exemple. https://eli.mondoblog.org/2014/06/02/264/

Traoré Awa
Répondre

comme quoi l'alternance est un acte démocratique et garantie la stabilité

Faty
Répondre

Je te rappelle juste que Searlif est accusé de nepotisme au liberia et que l'Afrique est le continent où la femme est le plus marginalisé à coup de traditions moyenâgeux.

Traoré Awa
Répondre

tout à fait Faty, mais avec notre persévérance, la donne pourra un jour changer inchaallah

Réndodjo Em-A Moundona
Répondre

Si on pouvait intégrer ton top 10 dans nos constitutions africaines, le pouvoir se porterait mieux sous les tropiques.

Traoré Awa
Répondre

oui Em-A, gardons espoir,car avec la révolution Burkinabé tout est désormais dans nos pays