Promo pêche: modernisation de la pêche artisanale, un secteur clé en Mauritanie

Étiquettes

Comment rendre performant et compétitif le secteur de la pêche artisanale confrontée à une absence d’infrastructures  débarquement, de stockage, de conservation et de valorisation en Mauritanie ? Tel le challenge du projet Pêche concocté par le Bureau International du Travail( BIT) en mauritanie avec  l’appui de l’Union Européenne.

Mauritanie pêche artisanale/crédit photo BIT
Un secteur clé
Partenariat UE-Mauritanie
Convaincu des potentialites de ce domaine, ce projet traduit l’engagement de l’union Européenne aux côtés de la Mauritanie.
Un soutien qui se traduit par l’expertise technique du BIT dans le volet emploi et un accompagnement institutionnel pour valoriser et inclure les mécanismes permettant d’améliorer durablement les conditions de travail.
Ce projet prône ainsi le changement de model dans les infrastructures, dans le cursus de formation professionnelle national, favorise la formation duale et des conditions de développement de la chaîne de valeur.
Des objectifs
Il favorise également la création d’emplois durables et décents dans le domaine de la pêche artisanal afin d’accroître les possibilités économiques des Jeunes des régions littorales, de Nouadhibou et Nouakchott.
Développement de Micro halieutiques, plus grande offre de service publics -prives, meilleurs accés aux services financiers tels des approches pouvant booster ce secteur d’après ce projet.
Enjeux de Coopérativisme
Une des approches développée à travers la méthodologie Associations Villageoises  d’Epargne et de Credit( AVEC) qui permet aux bénéficiaires de promo pêche de varier leurs sources d’accès aux financements ainsi qu’à l’assurance pour « impulser » leurs démarches économiques.
Récemment une formation sur le Coopérativisme organisé par le BIT dans le cadre de ce projet, au profit d’une vingtaine d’acteurs du secteur artisanal s’est tenue durant 10 jours .
L’objectif était de les outiller à mieux rendre performant les services de leurs entreprises à travers l’accompagnement et formations a estimé Gilles Cols, Expert en Développement Secteur privé au BIT.
Durant cet atelier, un focus a été mis sur les études de faisabilité , de modalité , selon Dickel Dia Présidente de l’Association Femme Potières de Hebbiya et du Yirla(AFPHY) .
Cette jeune femme qui confie avoir énormément appris des choses durant ces échanges VIP veut désormais booster sa coopérative  et favoriser l’engagement communautaire.
Partagez

Auteur

Commentaires