Mon coup de cœur du mois : L’artiste Marema Prix Découverte RFI

Un de mes souvenirs de 2015 sera sans doute ma rencontre avec Marema artiste sénégalo mauritanienne de 28ans Prix découverte RFI 2014 en visite pour la 1er fois à Nouakchott . Comme on dit , « l’âge n’attends point le nombre des années » , oui sans album avec deux singles dont « Femme d’affaires » et  « My friend », à travers  sa musique du monde , elle séduit  beaucoup de cœurs dont  le mien , je vois la diversité, la joie vibrer en elle. Je frissonne en attendant cette chanson qui salue les femmes de fer , en attendant homme d’affaires je vous envoie à  « Femmes d’affaires ».

Marema à Nktt/crédit photo Awa Seydou

Marema à Nktt/crédit photo Awa Seydou

Comme Rokiya Traoré(Mali), Oumou Sangaré(Mali), Coumba Gawlo Seck(Sénégal), Marema Fall est une des ambassadrices de la musique africaine, « une musique qui cartonne » m’a t-elle dit avant de monter sur scène ce soir là. Souriante, attentive,elle me reçoit un peu plutôt dans son loge khaima (tente) lors de la fête de la musique dont la célébration a été anticipée au 13 jun en raison du ramadan. Malgré un climat poussiéreux ce soir là, je suis venue voir de près cette battante qui croie en son étoile et qui n’attends pas qu’on pêche pour elle, bref elle suit son envie, cette soif de faire de la musique un trait d’union. Avant de poser ses valises à Nouakchott qui vibrait au rythme de la 8 édition Assalamalekoum festival, Marema Fall venait de sillonner 18 pays dans le cadre de la tournée que lui offre ce prix RFI.

Public concert fête de la musique/crédit photo Awa Seydou

Public concert Assalamalekoum festival/crédit photo Awa Seydou

 Accessible, tradi- moderne via son look, si elle ne change pas inchallah, elle ira loin dans cette voie musicale qui mène à tout pourvu qu’elle garde les pieds sur terre.

The following two tabs change content below.
Traoré Awa
Je suis une malienne en Mauritanie,où j'ai été honorée comme une des mauritaniennes d'exception 2015, bref une mauritanienne de cœur. Suivez moi sur "Reines d'Afrique" où la parole est féminine et universelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *