« Mémoire Noire » témoignage sur une page sombre de la Mauritanie

Le réalisateur mauritanien Ousmane Diagana se penche sur une page noire de la Mauritanie, celle de tortures et exécutions de militaires sous le régime de Maaouiya Ould Sid’Ahmed Taya. Pour témoigner de cette page douloureuse de l’histoire mauritanienne, le réalisateur de « La blessure de l’esclavage » a rencontré Mahamadou Sy un rescapé auteur de l’Enfer d’Inal « Mauritanie : l’horreur des camps ».

Ce documentaire est celui d’un témoignage poignant sur une page d’histoire qui n’a pas fini de livrer tous ses secrets car tous ceux qui ont été touchés de près ou de loin par cette tragédie attendent justice depuis plus de vingt ans. Ce film rappelle sans doute que l’histoire ne s’oublie pas ,que rien ne s’efface  car il y aura toujours des gens pour dire l’histoire ou rappeler les faits comme Mahamadou Sy un assoiffé de justice dont voici la version des faits. « Mémoire noire », est sélectionné pour le festival « Regards sur le cinéma du monde » qui se tient du 22 au 31 janvier à Rouen en France.

 

The following two tabs change content below.
Traoré Awa
Je suis une malienne en Mauritanie,où j'ai été honorée comme une des mauritaniennes d'exception 2015, bref une mauritanienne de cœur. Suivez moi sur "Reines d'Afrique" où la parole est féminine et universelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *