Malyka Diagana: une photographe mauritanienne

« Femme du sahel, femme du monde » tel est le nom de l’exposition lancée le 9 janvier dernier à la galerie Zeinart Concept à Nouakchott, et qui prendra fin le 3 février.  Une initiative de la photographe mauritanienne Malyka Diagana  que je tiens  absolument à vous faire découvrir comme talent de femmes de ce mois.

mlyka

(Profil Malyka Diagana)

Cette Mauritanienne qui réside à Dakar (Sénégal) depuis 2009 a photographié des femmes du Sahel et du monde. Malyka qui fait partie de la nouvelle génération de photographes de la RIM (Mauritanie) a été beaucoup inspirée par sa rencontre avec le photographe sénégalais Djibril Sy.

Femme du sahel Femme du monde _ expo 4

( L’artiste mauritanienne Djoba Gueye)

Malgré les difficultés du métier, elle sillonne la planète avec son objectif pour capter des instants de vie. Promotrice de « Linguere Artwort », elle présente  ainsi des visages Reines d’Afrique de différents horizons à travers sa 1er exposition au pays notamment à la galerie Zeinart Concept.

Femme du sahel Femme du monde _ expo 11

Infographe, elle s’adonna à ce métier au pays de Senghor (Sénégal) faute  d’école de photographie au pays des millions de poètes. En attendant, des jeunes tentent de donner un souffle à cet art qui constitue pourtant une forme d’expression comme ce fut le cas  avec l’exposition collective nommée Made in China tenue à l’Institut français de Mauritanie (IFM) en  septembre 2013.

 

Des jeunes compatriotes dont Malyka côtoie la plupart dans la vie comme dans le travail comme ce fut le cas lors de la 6e édition  d’ Assalamalekoum Festival. Malyka Diagana pour qui la photographie a de l’avenir en Mauritanie a pris part à la 4e édition du Festival du Sahel dans le désert de Lompoul à travers une expo photo nommée «  « Femmes du Sahel ».

Awa Seydou

 

The following two tabs change content below.
Traoré Awa
Je suis une malienne en Mauritanie,où j'ai été honorée comme une des mauritaniennes d'exception 2015, bref une mauritanienne de cœur. Suivez moi sur "Reines d'Afrique" où la parole est féminine et universelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *