Mali : crise à Kayes suite à une bavure policière

Un acte de violence ignoble, de bavure qui secoue Kayes, la première région du Mali. Il faut que ce type de crime, de bavure cesse. Un policier, n’est pas au dessus de la loi, il faut que nos hommes de tenues cessent parfois d’user de la force pour résoudre une situation.

Il faut toujours une approche, humaine, communicationnelle, citoyenne pour faire face aux situations, sinon la violence engendra toujours la violence.

Dans un tel contexte de défis multidimensionnels auquel le Mali fait face, je crois qu’on n’avait pas besoin d’une telle bavure qui est d’ajouter la colère à colère, d’injustice à l’injustice, de révolte à révolte.

Il faut sans doute une éducation aux droits humains dans la formation de nos hommes de tenues afin qu’ils évoluent avec cette norme durant leur parcours professionnel. Une façon de lutter contre la banalisation de la vie d’autrui parce qu’on porte une tenue.

Partagez

Auteur·e

awaseydou

Commentaires