La jeune Thiolito : un talent du foot feminin mauritanien

Étiquettes

A 25 ans, Fatou Niang alias Thiolito, est une des très très rares footballeuses de la république islamique de Mauritanie.

Un pays où le ballon rond devient ces dernières année un sport féminin. Pourtant, il a fallu resister à bien de « préjugés » pour qu’une professionnelle comme Thiolito exerce enfin dans les règles de l’art sa profession. Depuis, elle a conquis l’admiration du public.

Thiolito/photo AwaSeydou

Thiolito pratique le foot depuis 1999. Elle a fait ses premiers pas dans des club locaux (comme Nasr, El mina), avant d’aller au Sénégal où elle a joué plusieurs championnats et coupes nationales.

Dans sa jeune carrière, elle se souvient avoir été « tellement élue meilleure joueuse et buteuse ».

Jouer au foot au sein de l’espace « Les amies du foot » a été aussi une des étapes majeures de son parcours. Elle y a croisé d’autres amoureuses du sport roi, comme Lala, Médina, Selma, etc.

Détentrice d’une licence en management du sport, Thiolito s’active désormais au sein de l’association qui porte son nom : « Thiolito foot ».

Crédit photo/Thiolito

À travers cette structure, elle a organisé récemment un mini-tournoi au stade Aréna dans la commune de Basra. Une compétition qui s’est tenue grâce au soutien de l’ambassade de France qui a remis à Fatou Niang, alias Thiolito, le prix de l’Engagement Associatif 2018.

Un des projets de cette jeune joueuse est de créer un centre de foot pour former les filles de 8 à 12 ans. Une façon de passer le flambeau de cette discipline en pleine structuration sous la houlette de Oumou Kane, qui dirige le département foot feminin en Mauritanie.

Awa Seydou

Partagez

Auteur·e

awaseydou

Commentaires

AGBOYI TOURE XONAM
Répondre

Bonjour ma chère,je t'encourage et prierer pour toi pour la réussite de tes projects,ce n'est pas facile sur en milieu musulman, FELICITATIONS