Bac mauritanien: des élèves trichent via Whatsapp

Étiquettes
16 juin 2015

Bac mauritanien: des élèves trichent via Whatsapp

Au lendemain du début du Baccalauréat (lancé ce 15 juin) au pays des millions de poètes c’est la tricherie des candidats par whatsapp qui fait la Une des débats au tour du thé et bien sur chez les facebookeurs. Oui l’heure est à la condamnation de cette de tricherie première du genre via ce logiciel de plus en plus utilisé par les jeunes branchés.

tricherie whatsapp/crédit photo Alakhbar.info
tricherie whatsapp/crédit photo Alakhbar.info

Au menu des échanges parfois tendus : incompréhension, scandaleux, demande d’annulation du bac,  preuve de la baisse du niveau des élèves, mauvais état du système éducatif voilà les propos choc qui rythment cette affaire qui me donne des maux de tête en attendant de trouver un paracétamol par là.

Je me demande comment on peut aimer la facilité à ce point, alors que certains bossent comme des fous durant l’année pour obtenir ce diplôme si précieux, d’autres sans doutent des fêtard attendant le jour J pour répondre aux épreuves par tricherie via un clic ou deux grâce  à un  génie paresseux c’est sûr.

Ce scandale rappelle une fois de plus  la nécessite d’interdire la présence de supports de communication dans des salles d’examens afin que l’homme soit opérationnel par lui même. Quand je faisais le bac en 2001 au petit centre, je n’avais même pas un portable lors de mon examen, j’ai fait ce que j’ai pu rek et j’ai eu mon bac littéraire(Bac A). Une façon de dire que la machine ne doit pas tout faire tôt à notre place même en cette heure de portabilisation.

 

Partagez

Commentaires

Ivo Dicarlo
Répondre

Au regret de le constater une tel légerté dans la supervision d'une évaluation aussi essentielle, en vue de débuter une vie professionnelle.