Célébration semaine de l’Europe : panel sur le secteur de la pêche en Mauritanie

Dans le cadre des activités de célébration de la semaine de l’Europe en Mauritanie sous la houlette de la délégation de l’Union Européenne, un panel consacré à l’état des lieux du secteur de la pêche(représentant 75% de valeur de l’exportation nationale) s’est tenu le 10 mai dernier au siège de l’Union nationale du Patronat.

crédit photo

Une occasion de passer en revue la problématique de ce secteur et de présenter aussi le nouveau programme dont  le BIT (Bureau International du Travail) est partenaire  dénommé « Promo pêche » d’une durée de 4 ans. Ce programme dont un des volets est géré par le BIT  a pour objectif de « favoriser la création de travail décent dans le secteur  de la pêche artisanale à tous   les niveaux de la chaîne de valeur  » a déclaré Fédérico Barroeta, Point focal Bureau International du Travail en Mauritanie. Une façon pour ce projet de booster ce secteur potentiel à qui « on essaie de donner de la valeur ajoutée aux produits » en plus de la tenue des formation et d’accompagnement de ce domaine a mentionné cette source tantôt citée.

Durant ce panel, la problématique à savoir « comment  concilier l’essor commercial du secteur de la pêche à grande échelle et l’inclusion des acteurs vulnérables ? » était au menu des discussions dont « la franchise » des échanges a été saluée par une participante.

Maux du volet pêche

Améliorer la production de base,  modernisation des outils de travail, amélioration conditions travail des agents du secteur , déficit travail décent, manque d’encadrement, de suivi « sérieux », concurrence déloyale, manque  d’accès des acteurs au financement etc… voilà des maux qui perturbent encore ce domaine .

Des Attentes

Pour booster ce domaine en quête de modernisation, selon Moctar Ebnou ABDEM Directeur général Manager DELTA –RIM, « la production doit être mise à niveau » rappelant que c’est un point focal de la chaîne.

Pour sa part, Cherif Haidara de la Fédération nationale de la Pêche Artisanale a plaidé pour  « une politique durable » de ce secteur soulignant au passage « on a tous les moyens pour un vrai partenariat ».

Rokhaya Mbodj, gérante de  centre de transformation de produit de poisson , (depuis 2010 où travaillent 135 femmes) souhaite obtenir l’agrément de ce centre qui « réponds aux normes demandées » d’après elles. Elles travaillent pour répondre aux sollicitations de la clientèle, en attendant d’avoir leur autonomie, des formations et renforcement de capacité.

 Des participants ont par ailleurs plaidé pour « des solutions bénéfiques aux citoyens (…) et des résultats d’impact »  d’initiatives visant le développement de ce secteur.

Promo Pêche, une solution aux maux de ce secteur ?

 Le programme Promo pêche répondra t-il à ces attentes ? L’avenir le dira en attendant,  les priorités de ce programme sont notamment : l’extension de la protection sociale, l’Amélioration conditions travail de la pêche artisanale, l’Amélioration des formations et compétences. Un projet dont le ministère de la pêche, de l’Emploi, l’ANAPEJ (Agence nationale de Promotion de l’Emploi des Jeunes) entre autre sont des partenaires. Pour rappel, le volet géré par le BIT dans le cadre de ce projet est de 12millions d’Euro.

Awa Seydou Traoré

Entretien : Tabara Gaye, première prof d’EPS mauritanienne

Passionnée, Tabara Gaye peut passer des heures à vous parler de son parcours dédié à l’amour du sport au féminin. Rencontre avec cette femme d’exception pour qui le sport est un fortifiant de santé. Elle est la première femme prof d’EPS (Education Physique et Sportive) de la république Islamique de Mauritanie. Nous l’avons rencontrée lors d’une réunion de l’Espace Femme mauritaniennes, à Vision Croisées, dont elle est membre. Entretien vidéo avec un symbole du sport féminin mauritanien, pour parler des difficultés d’un métier en quête de renommée:

FAJR 2017: promotion l’expression des jeunes, appels à projet

Appel à propositions d’initiatives

Dans le cadre de son fonds d’appui FAJR,  le Service de Coopération et d’Action Culturelle (SCAC) de l’Ambassade de France lance un appel à propositions d’initiatives auprès de la société civile mauritanienne.

crédit photo

FAJR vise à promouvoir les dynamiques collectives en faveur de la participation et de l’expression de la jeunesse mauritanienne.

Pour soumettre une proposition d’initiative, merci de télécharger le dossier complet de l’appel à propositions FAJR, d’en prendre bien connaissance et de suivre les indications détaillées dans les Lignes directrices : http://www.ambafrance-mr.org/

Les dossiers peuvent être soumis en langue française ou en langue arabe. La date limite de dépôt des propositions est le jeudi 14 décembre 2017 à 12h00 à l’Ambassade de France.

Contact : +222.45.29.96.14

fajr.mauritanie@gmail.com

 

دعوة لتقديم عروض ومبادرات

في إطار برنامج الدعم (فجر)، قررت مصلحة التعاون والعمل الثقافي بالسفارة الفرنسية استقبال المبادرات والعروض الصادرة عن المجتمع المدني الموريتاني.

يهدف برنامج (فجر) إلي تطوير ديناميكية جماعية لصالح المشاركة والتعبير لدي الشباب الموريتاني.

ولتقديم مقترحات وعروض في المجال الرجاء تنزيل الملف الكامل المتعلق بتقديم المبادرات لبرنامج (فجر) بغية الاطلاع عن كثب علي المعلومات والإشارات المفصلة في الخطوط العريضة.

http://www.ambafrance-mr.org/

يمكن تقديم العروض باللغة الفرنسية أو باللغة العربية. وآخر موعد لتقديم العروض 14 ديسمبر 2017 عند الساعة 12 ظهرا كآخر أجل.

لاتصال : +222.45.29.96.14

fajr.mauritanie@gmail.com

 

Mauritanie: des femmes présentent le journal en rappant

C’est la première fois que la présentation de cette édition d’information, lancée il y a près de deux ans, est confiée aux dames. Le journal est toujours présenté en rappant.  Depuis Nouakchott, je vous invite à débuter cette semaine avec un plateau d’information en plusieurs langues.

crédit photo :  Journal Chi Taari rappé

J’ai eu un coup de cœur, en suivant ce journal à la sauce rappée, où des mauritaniennes prennent le micro pour nous raconter leur actualité, l’actualité de ce pays où la chaleur s’installe peu à peu, sans doute à cause du réchauffement climatique. Un numéro spécial  du journal rappé qui célèbre à sa façon le 8 mars 2017, journée de la femme.

Un autre talent de mes collègues dames qui se fait découvrir à travers un concept repris en Mauritanie par Liman Kane alias Monza, un des tenors du rap national. Voilà le menu de cette édition présentée dans une ambiance rappée, avec humour, classe, à voir ici donc ce spécial JT consacré en bref à entrepreneuriat et foot féminin: