Attentat contre Charlie Hebdo: la France est -elle en sécurité?

Au moment où les suspects de l’attentat contre le journal satirique Charlie Hebdo retiennent un otage en Seine- et -Marne ce 9 janvier, les déclarations  en faveur ou défaveur du journal se poursuivent. En Mauritanie beaucoup condamnent l’attentat mais n’apprécient pas la ligne éditoriale de ce médias à polémique. Pour ma part, je condamne ce type de violence qui donne une mauvaise image de l’islam qui est la plus belle et grande religion du monde, ce commentaire n’engage que moi , une façon d’exprimer mon attachement à la liberté de presse , d’expression et de pensée. Je peux me tromper mais la violence n’est pas forcement la meilleure arme de riposte pour dire combien une religion est sacrée pour dire combien l’islam est sacré.

Solidaire mais éclairée

Ce drame fait surgir une nouvelle fois ces questions récurrentes: doit -on rire de tout? faire un attentat est – ce la meilleure réponse? la liberté d’expression a t-elle des limites? Charlie H pourra t-il changer un jour de ligne éditoriale?. Je suis solidaire mais éclairée, car je ne partagerai jamais l’avis du journal sur les caricatures de notre prophète (Paix et salut sur lui) et toutes autres idées ou actes qui peuvent porter atteinte à cette religion , car je tiens à ce principe « La liberté des uns s’arrête là où commence celle des autres« . La meilleure façon de répondre aux provocations de Charlie H c’est d’user des plumes pour chanter les louanges de notre islam, vecteur de paix, de tolérance, d’amour bref d’humanité.

charlie behdo

Manif solidarité à Charlie Hebdo/Crédit photo

Tout en condamnant l’attaque contre Charlie Hebdo, je me pose certaines questions sur les faits, car je ne parviens pas à comprendre comment des individus ont accédé facilement à ce journal comme tout visiteur sans aucun soupçons, commettre cet acte et s’enfuir. Plus de quarante huit heures après l’attentat, les suspects courent toujours et font parler d’eux à travers une prise d’otage relayée par la plate forme www.mondoblog.org et la presse . La sécurité de Charlie Hebdo pour qui tout est caricaturable n’était -elle pas assurée alors que la France est sensée être en alerte face à son engagement contre le terrorisme ?  d’où la relance du débat sur la sécurité des journalistes et la sécurité en France.