Handball: la Mauritanie au rythme du Challenge Trophy

Le challenge trophy de la zone 2 se tient en Mauritanie depuis la fin du mois de mars. Une compétition qui réunit sept pays et qui prône le handball féminin.

Mauritanie: Challenge Trophy/Awa Seydou

Assister à une telle rencontre me rappelle une époque de ma jeunesse où je pratiquais différents sports notamment le foot et l’athlétisme. Des moments de passion où je vivais le développement personnel à travers le sport, une discipline vecteur d’engagement.
Ce challenge, soutenu par la fédération internationale de Handball est une belle occasion pour la fédération mauritanienne de valoriser son expertise. La Mauritanie accueille en effet les délégations venant de Gambie, du Sénégal, du Capt vert, de la Guinée Biseau, la Guinée Conakry, de la Sierra Leone, sans oublier la Mauritanie.
Ces rencontres visent à donner plus de visibilité au Handball féminin et à rendre ce sport incontournable m’a confié Sylla Yerim, expert de la fédération internationale de Handball. Selon lui, la Mauritanie a fait un travail « colossal » pour l’ancrage de ce sport dans le pays, cela anécessité une logistiques lourde, des financements et des salles adaptées.
Touré Djelika, de la Guinée, avec qui ‘j’ai échangé en bambara en guise de salutations, est une semi pro de 19 ans. Elle était présente, détendue en compagnie de ses coéquipières. Elle apprend aussi des expériences vécues durant ce challenge où son équipe vise la finale, « on bosse pour y arriver » m’a-t-elle dit sur un ton confiant.
Une invitation au challenge des jeunes filles en quêtes de sensations Handball !
The following two tabs change content below.
Traoré Awa
Je suis Journaliste Reporter d image(JRI) et blogueuse. Suivez moi sur le blog "Reines d'Afrique" où la parole est féminine et universelle. Un blog lancé en 2014 depuis Nouakchott en Mauritanie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.