Séjour : rafles nocturnes de migrants au 5e

C’est devenu un spectacle fréquent, de jardin 5e vers Basra, chaque soir, dans plusieurs Pick-up des hommes en tenue raflent sur leur passage, des migrants n’ayant pas de carte de séjour, un papier dont l’obtention est un parcours de combattant très souvent.
ViviLnk

crédit photo

Comment font t-ils visuellement, pour détecter qui est migrant ou mauritanien ?, en tout cas, ces hommes « ramassent » des étrangers sans séjour  lors de patrouilles nocturnes. Certains, surpris par l’action, prennent place à bord de ces voitures, impuissants, le regard lointain, donnant l’impression de se jeter dans la gueule du loup.
« Il ya ramasse », voilà une expression ici pour signaler ces opérations de rafles qui surprennent, ces migrants de retour de boulot, de restaurant, ou en promenade dans ce quartier populaire.
Source : Rimweb
The following two tabs change content below.
Traoré Awa
Je suis une malienne en Mauritanie,où j'ai été honorée comme une des mauritaniennes d'exception 2015, bref une mauritanienne de cœur. Suivez moi sur "Reines d'Afrique" où la parole est féminine et universelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *