Mort d’un migrant malien à Nouakchott

Il se nommait Mady Boubou Coulibaly, malien, âgé d’une vingtaine d’années. Il cherchait à gagner sa vie en Mauritanie. Il est décédé loin, de son Mali natal le 9 mai dernier « suite à une course poursuite avec des éléments de la gendarmerie nationale », ayant pris peur   » il aurait sauté du haut d’un chantier pour atterrir sur des fers perchés » témoigne dans la matinée de ce lundi une source facebook. 

dépouille malien

crédit photo RMI INFO

Ce ressortissant décéda quelques heures plu tard à la suite de ses blessures à l’hôpital nationa. L’info fit alors le tour du réseau facebook où la photo d’hospitalisation de Mady a créée le buzz, une image bouleversante, des témoignages émouvants. Une nouvelle triste qui rappelle les conditions difficiles parfois des migrants notamment subsahariens sur cette procédure de carte de séjour instaurée en 2012.

A la suite de cette perte douloureuse, la communauté malienne a tenu un sit- in devant leur ambassade ce 11 mai pour attirer l’attention des responsables de l’ambassade sur le quotidien souvent difficiles de ses ressortissants qui ont choisi la Mauritanie comme pays d’accueil.

Mady dors en paix!!!!