Débat planétaire sur l’environnement: à nous la parole

La mauritanie a l’instar de plus de 100 pays a vibré au rythme du débat planétaire consacré à l’environnement ce 6 juin dans la mouvance de la journée mondiale de l’environnement à l’honneur chaque 5 juin. Une 1er initiative mondiale où seuls les citoyens ordinaires ou lambda ont eu droit au chapitre pour faire entendre leurs maux, peurs , des préoccupations et attentes en matière de gouvernance environnementale.

Nktt Débat planétaire 6juin/crédit Awa Seydou

Nktt Débat planétaire 6juin/crédit Awa Seydou

Pour une fois, oui pour une fois une journée entière consacrée à ce thème de survie acte de développement durable . La parole est allée aux citoyens femmes hommes et jeunes,  au village de Biodivercités, un espace vert géré par Mimi, une activiste environnementaliste qui ne cesse de dire que la planète est menacée, tout Mohamed Yahya de Omassape et Moussa E.Sall de Rim Youth Climate Movement qui vient d’organiser le 1er forum mauritanien du climat et du développement durable dénommé Clim Dev.

Le débat planétaire fut donc ce rendez-vous que les mauritaniens ne voulaient rater sous aucun prétexte même durant ce jour de week end il fallait penser planète verte. Cette retrouvaille environnementale où il était question de climat et énergie a été ponctué de travaux de groupe, , il fallait juste  saisir cette occasion rare pour déclarer avant qu’il ne soit trop tard sa flamme environnementale. Ce débat a suscité un engouement la preuve , les citoyens lambda venus en retard n’ont pas pu accéder au khaima (tente) où seuls les 100citoyens ont eu droit.

Mauritanie, débat planétaire /crédit photo Awa Seydou

Mauritanie, débat planétaire /crédit photo Awa Seydou

De l’avis d’environnementaliste que j’ai côtoyé beaucoup ces derniers temps, le changement climatique est une menacée sérieuse pour la Mauritanie , pays qui fait face aussi au réchauffement,  déforestation, inondations, désertification, avancée de la mer etc…. bref ça ne va, notre environnementale a mal de sa mauvaise gestion. Agissons avant qu’il ne soit trop même si les moyens manquent engagement environnemental, même si chaque jour n’est pas 5 juin, même si les géants pétroliers continuent de polluer .Si vous bougez chers citoyens, les décideurs et patrons du monde agiront pour le bien être durable.

En tout cas, les mauritaniens ont dit ce qu’il avaient ici sur le cœur à propos de l’environnement maintenant place aux actes dans la perspective de Cop 21 la mess de l’environnement qui se tiendra décembre prochain en France où la Mauritanie sera représentée au nom de la gouvernance verte. Une rencontre de haut niveau qui sera suivei par ces citoyens qui attendent des actes concrets pour panser cet environnement.

The following two tabs change content below.
Traoré Awa
Je suis une malienne en Mauritanie,où j'ai été honorée comme une des mauritaniennes d'exception 2015, bref une mauritanienne de cœur. Suivez moi sur "Reines d'Afrique" où la parole est féminine et universelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *