Polémique: le journaliste Ahmed Oud Weddia imperturbable devant Aziz

En attendant de vous raconter le séjour humoristique du gondwanais Mamane au pays du blogueur Sneiba Mohamed, je vous fais part de ce qui a attiré mon intention lors de la conf de ce 26 mars dernier . J’étais fatiguée mais il fallait suivre cette conférence de presse du président Aziz en direct de la télévision nationale la TVM .C’est un échange tout d’un coup tendu que le président mauritanien Mohamed Abdel Aziz a eu avec l’imperturbable Ahmed Oud Weddia directeur du site Essirage. Le journaliste selon l’accord tenait a posé trois questions et le président propose à ce qu’il en pose une.

Le journaliste qui avait le choix de se soumettre à cette volonté ou quitter le plateau, avait expliqué qu’il était venu pour parler poser des questions bref faire son job. Tout d’un coup le présentateur de l’émission demande l’arrêt de l’émission peut être pour une question d’image sur cette polémique qui a volé la vedette aux questions sociales où le citoyen lamda s’attendait à des mesures urgentes pour alléger le quotidien. Après quelques minutes d’interruption, la séance est reprise sans qu’on ne sache comment les choses se sont arrangées en off.

Si pour les uns le président attendait le journaliste Ahmed Oud Weddia au tournant pour d’autres le journaliste d’Essirage est « un héros » qui a gardé le cap ,son calme ,fait acte sa bravoure, alors que cet entretien télévisé n’a pas encore livré tous ses secrets côté coulisses .En attendant cet incident donne un coup de com au site au boss du site www.essirage.net qui d’après certains propos a manqué de respecte à Aziz qui incarne l’institution la république.

 

 

The following two tabs change content below.
Traoré Awa
Je suis une malienne en Mauritanie,où j'ai été honorée comme une des mauritaniennes d'exception 2015, bref une mauritanienne de cœur. Suivez moi sur "Reines d'Afrique" où la parole est féminine et universelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *