La mauritanienne Aminetou Mint Moctar ménacée de mort

Alors que la campagne électorale se poursuit sous les tentes et dans les bases des candidats, je vous informe que la militante Aminetou Mint Moctar, présidente de la très célèbre Association des Femmes Chefs de Famille (AFCF) fait l’objet de menaces de mort.

AFCF

Manifestation de soutien à Aminetou Mint Moctar/ Photo Awa Seydou

C’est Yadhih Ould Dahi, chef du dirigeant  islamiste radical mauritanien appelé « Ahbab Errassoul » (les amis du prophète),qui a édicté une fatwa de mort contre Aminetou M. El Moctar.

Ce dernier l’accuse d’apostasie du fait que cette dernière a réclamé un procès équitable pour Mohamed Cheikh Ould Mohamed M’Kheitir, un jeune mauritanien emprisonné depuis le 2 janvier 2014 à Nouadhibou (capitale économique ) pour « d’apostasie ». Les propos de ce dernier ont été qualifiés « blasphématoires » à l’égard du prophète de l’Islam.

Un appel à fatwa condamné vivement par certains au nom de la liberté d’opinion même si on se trouve en République Islamique de Mauritanie(RIM).

Non à l’extrémisme, au terrorisme, à la haine, à la violence, au meurtre protection de la protection de la militante par l’Etat voilà les slogans qui reviennent sans cesse dans les propos de soutien à la dame de fer Aminetou M.Moctar. Dans un pays où cette affaire n’a pas été « condamné au sommet de l’Etat « ont réclamé des citoyens qui se disent ainsi « en danger » face à une telle « impunité » et la montée du radicalisme dénoncent certains.

En attendant que le dépot de plainte de la présidente de l’AFCF contre son détracteur dans cette affaire aboutisse, l’élan de soutien se poursuit à travers sit-in et déclarations.

 

The following two tabs change content below.
Traoré Awa
Je suis une malienne en Mauritanie,où j'ai été honorée comme une des mauritaniennes d'exception 2015, bref une mauritanienne de cœur. Suivez moi sur "Reines d'Afrique" où la parole est féminine et universelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *