Le Top 10 des expressions et lieux de Mauritanie

A travers ce billet , je vous fais découvrir quelques expressions et des lieux à visiter lors d’un séjour en Mauritanie surnommé: pays des millions des poètes.

 Thé:

1-    En Mauritanie, pays des dattes on aime le thé (Ataya appellation locale) consommé sans modération par une grande partie de la société. Pour la petite anecdote, des Mauritaniens se plaignent de migraine s’ils ne boivent pas du ataya.

photo thé

Autour du thé/ Crédit photo

 Ardine:

2-    Au pays de l’artiste Thiedel Mbaye , l’ardin (harpe maure ) est un patrimoine national.  Il est joué par les femmes et constitue une source musicale qui se perpétue encore de génération en génération. A ce propos, la Diva Dimi Mint Abba fut une promotrice de l’ardin, comme on peut le constater dans ce tube célèbre:

http://www.youtube.com/watch?v=WlGDnm6wnAI

Charretiers:

3-    A chacun son code de conduite à Nouakchott, la capitale mauritanienne. La situation devient ingérable des fois surtout quand les charretiers se mêlent à la danse. Un mélange de cocktails explosifs, car source d’embouteillages surtout aux heures de pointe souvent.

photo charrete

Charretier en circulation/ Crédit photo

Khaima:

4-    Au pays du rappeur Monza, les khaimas ou tentes, font partie des décors. Habitats simples conçus contre la chaleur, les tentes sont visibles au niveau familial, elles sont aussi commandées lors de baptême , mariage, etc.  On y respire de l’air  pur.

Michoui :

5-    Les Mauritaniens adorent par ailleurs beaucoup le méchoui ou viande grillée. C’est à base de méchoui que le tagine  (soupe à base de pomme de terre) est préparé en général. Toute occasion est bonne par ici pour prendre du bon méchoui.

Dattes:

6-    Au pays des Mourabitounes (nom équipe nationale de foot) on consomme beaucoup les dattes. Oui, il y a lieu de préciser qu’il y a même une saison des dattes, une période où le prix est plus qu’abordable en fonction de la provenance de ce produit. Il y a même un festival annuel dédié aux dattes comme quoi on y tient vraiment en cette terre mauritanienne d’Afrique.

Bionoor, production de dattes fraiches biologiques en Algerie

Image Dattes/ Crédit photo

Gazra:

7-    En Mauritanie, vous entendrez parler aussi des gazra. Ces habitats de fortune qui se développent de plus en plus participent à l’urbanisation de la capitale mauritanienne. Une façon parfois pour de nombreuses populations d’échapper au loyer coûteux notamment dans une capitale comme Nouakchott.

Thieb:

8-    On consomme ici, le thieb (riz au poisson), un plat originaire du Sénégal. Ce menu culinaire est bien consommé par même par les non-Mauritaniens. Il est devenu un plat presque national même s’il est parfois épicé. Les incontournables vous diront que c’est ce qui fait son charme.

thieb

menu thieb/ Crédit photo

Stade olympique:

9-    Dans un pays où le sport se développe de plus en plus à mon avis, le stade olympique est un endroit à visiter absolument. Le soir en général, les Mauritaniens de tout bord (même les femmes en voile) prennent d’assaut ce haut lieu sportif pour s’adonner à différentes danses comme le break dance, ou le  king boxing. Voir un reportage ci-dessous sur le break dance avec la voix off d’Awa Seydou:

Village de la biodiversité:

10  – Pour les amoureux de l’environnement, cap sur le village de la Biodiversité sis à côté de la communauté urbaine de Nouakchott (CUN) . Ce village est un espace de promotion de l’environnement où l’on retrouve plusieurs espèces de plantes au grand bonheur des fans de la verdure comme Maimouna Mint Saleck.